Les Collectifs locaux Non au Gaz de Schiste en Drôme  exigent l'abrogation des permis de recherche d'huile et gaz de schiste et s'opposent à la délivrance de tout nouveau permis dans la Drôme. Ils demandent l'ouverture d'un débat public sur l'avenir énergétique. Ils sont regroupés dans une Coordination Départementale et désignent leurs représentants pour assister aux Réunions de la Coordination Nationale  des collectifs locaux, qui exige l'abrogation de tous les permis de recherche d'huile et gaz de schiste sur le territoire français.

Pensez à CONSULTER régulièrement la rubrique AGENDA-RENDEZ-VOUS
_______________________________________________________________________________

DERNIERS ARTICLES...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Bonne année 2017, une nouvelle année sans gaz de schiste...

mardi 10 janvier 2017, 17:39

Nous aimerions que cela soit vrai !
Mais si, en France, et si l'on parle strictement "gaz de schiste", c'est peut-être un souhait encore accessible, tout n'est pas gagné !
  • en Lorraine, l'Etat autorise des recherches de gaz de couche dans d'anciennes zones minières. Or il s'agit du même gaz (Méthane) par la même technologie (fracturation hydraulique). Seule la roche mère est différente.
  • en Grande Bretagne, le gouvernement autorise des recherches de GDS dans l'historique forêt de .... Sherwood, celle de "Robin des Bois" ! Un comble. En ce début d'année, les opposants se mobilisent (http://www.oneheart.fr/news/586cd5a48ead0e25dfaaf974/2017-01-04-pourquoi-faut-il-sauver-sherwood-la-foret-de-robin-des-bois#z1c7H0gt9p).
  • en France, ENGIE et EDF ont prévu d'importer du Gaz Naturel Liquide depuis les USA. Or les USA ne peuvent être exportateurs de GNL que grâce à la production de Gaz de Schiste. Nous risquons donc de consommer du GDS à l'insu de notre plein gré !
  • en France, le Parlement va peut-être finir par statuer sur la réforme du code minier. Mais, si l'on en croit le texte proposé en commission en ce mois de janvier 2017, ce n'est pas pour nous protéger des risques de revoir très vite des groupes industriels revenir à la charge pour pouvoir rechercher et exploiter les GDS.
  • en France, 2017, année électorale, année de tous les dangers avec des candidats prêts à tout accepter au nom de la sacro sainte croissance, la même qui aujourd'hui pollue notre air au quotidien.
  • au niveau mondial, suite à l'accord des pays producteurs de pétrole et de gaz hors OPEP et membre de l'OPEP, le prix des hydrocarbures liquides et gazeux pourrait repartir à la hausse, et ainsi sauver de la faillite les compagnies engagées dans la recherche du GDS.

Alors, plus que jamais, restons attentifs et mobilisés, avec les collectifs NON au GAZ de SCHISTE.

Mobilisés pour réagir en cas de remise en cause de l'interdiction des recherches et de l'exploitation sur notre territoire.

Mais aussi mobilisons nous pour faire avancer l'idée que la Transition Energétique est possible, sans que nous retournions à la bougie, comme voudraient le faire croire les tenants de l'énergie à tout prix.

C'est dans ce cadre que le 1er mars prochain, le Collectif NAGDS Montélimar/Drôme-Sud organise une rencontre débat autour du Scénario NEGAWATT, dans sa version réactualisée après l'adoption en 2016 de la loi de transition énergétique. (consulter notre rubrique Rendez-Vous)

Car OUI, un autre mode de vie est possible, sans toujours plus d'énergie carbonée, plus de pollution, plus de profits pour les multinationales, au détriment de la santé des populations et de la protection de notre environnement ...

Alors BONNE ANNEE 2017 !
Scénario NEGAWATT...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Lettre d'Information n°1-2017 des Collectifs Ardéchois

mardi 10 janvier 2017, 21:53

SUR LE FRONT DES GAZ ET HUILES DE SCHISTE
Cette nouvelle année 2017 débute dans le calme bien que nous assistions dans l'Est et dans le Nord de la France à une offensive des compagnies sur les gaz de couche, gaz non-conventionnels.
En ce qui concerne nos permis de gaz et huile de schiste, nos verrons bien ce qu'il se passera après les élections mais nous sommes toujours aussi déterminés et vigilants.
...
Nous vous invitons à télécharger et lire cette première lettre de 2017.
lettre 1-2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Barjac 2016 - Quels sont les élus qui se sont mobilisés ?

Cliquez pour agrandir l'image mardi 10 janvier 2017, 21:12

A l'occasion du grand rassemblement de Barjac en février 2016, les élus présents ont été invités par le Collectif organisateur à signer le livre d'or de la manifestation.
Avec un peu de retard, le Collectif organisateur nous a communiqué une liste synthétique des signataires, sous réserve que les élus présents aient bien tous signé le livre.
390 élus ont signé le livre d'or, dont :
  • élus municipaux ou départementaux : 174 Ardéchois,  163 Gardois,  12 Dromois, 9 Vauclusiens, 7 Héraultais, 3 Isérois, 2 élus de l'Ain, 2 de la Lozère, et enfin 1 du Rhone, de Paris, des Bouches du Rhône et de la Seine et Marne
  • élus régionaux : 8 Auralpins, 4 de LRMP, 1 IdeF
  • élus européen : 1 grand Sud-Est

Si vous voulez savoir si votre Député ou votre Conseiller Départemental ou votre Maire s'est engagé, questionnez un membre de  votre collectif local.

No Gazaran !
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

A Barjac, nous étions 15 000...

Cliquez pour agrandir l'image lundi 29 février 2016, 19:53

Petite revue de presse du lundi 29 février et des jours suivants....

Profitez-en, ça n'arrive qu'une fois tous les 4 ans (la revue du 29 !)

Mais des manifs à 15 000, ça peut revenir plus vite s'ils n'entendent pas notre colère !

sur cette vidéo de 3 mn 30, à l'index 3'04 banderole Eridan, JCCetre, M.Eybalin... index  3.20 banderole Gd Valentinois :
https://www.youtube.com/watch?v=jVz7CBgJ3kA&feature=youtu.be&a=&app=desktop

sur cette vidéo, interview de Corinne Morel-Darleux :
http://www.dailymotion.com/video/x3uyvc9_no-gazaran_news

sur cette émission de radio de 36 mnn introduite par le maire de Barjacv, reprise de certaines interventions à la tribune de Barjac, et des interviews de terrain. Des explications sur le lien entre GDS et TAFTA :
http://www.sonsenluttes.net/?15-000-manifestants-a-Barjac-Gard-opposes-au-gaz-de-schiste

36 mn - Avec : Edouard Chaulet, maire de Barjac (FG)  Geneviève Blanc, conseillère départementale du Gard (EELV)  Corinne Morel-Darleux, conseillère régionale de Rhône-Alpes-Auvergne (FG)  Michéle Rivasi, eurodéputée du Sud-Est (EELV)  Eliane Méret, militante d'ATTAC Haute-Loire  Maxime Combes, économiste et militant d'ATTAC  Yves Roupsard, de l'Union Départementale CGT de l'Ardèche  Sébastien Espagne du collectif Basta Gaz Alès  Chabotte la Tripouille et Agétac Assure de la Brigate Experte de Toux Feux Tout Clown

Bonne écoute, bonne lecture...

accès à la revue de presse...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le GDS fait le tour du monde... en bateau !

mercredi 2 mars 2016, 17:16

Et si c'était le gouvernement qui nous menait  en bateau ?

Le méthanier Asia Vision a chargé la semaine dernière une première cargaison de GNL issue de la production américaine de gaz de schiste.
L'opération s'est déroulée au terminal de Sabine Pass, en Louisiane.
Parti le 25 février (2016) du port américain, l'Asia Vision a d'abord mis le cap vers les Caraïbes pour, normalement, rejoindre le Brésil.
Toutefois, sa destination finale n'est pas sûre, certaines sources estimant que le méthanier pourrait, finalement, se diriger vers l'Atlantique et livrer sa cargaison dans un port européen.
... 
suivez le lien, pas le bateau ...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

BARJAC : ACTUALISATION organisation du déplacement des Drômois du Sud le 28 Février

Cliquez pour agrandir l'image mercredi 24 février 2016, 22:46

Les collectifs de la Drôme_Sud vous proposent un déplacement en car pour Barjac

Départ en autocars (2) de MONTELIMAR  - RdV à 9 h sur le parking sud de l'Espace Mistral
Réservation avant le 20/02 : Claude GRAS    07 88 51 69 36                                                                                       

Pour départ en autocar de LIVRON RdV à 8h30 entre le CFA et le Collège A.Cartier Av. Mazade
Réservation avant le 20/02 : Nadine MAWART    07 71 63 58 59 

Départ en autocar de Valence - RdV parking de Géant Casino (vers entrée A7 de Valence sud) à 8 h30
Réservation avant le 20/02 : Nadia DONATI    04 27 68 18 03   ou par mail : ndonati@riseup.net

                            Coût unique de 10 € (AR, prix coûtant, pour les 3 départs)

NB :les horaires de départ à l'aller ont été arrêtés pour arriver à Barjac vers 11 h maximum, heure de début des animations.
Prévoyez votre casse-croûte pour midi, les organisateurs pouvant être débordés !...


Retours : départs de  Barjac à 17h - compter environ  2 h de route depuis/vers  Montélimar


Offres de co-voiturage :

Le 28 février, je n'irai que pour la manifestation à Barjac, donc pour 14 heures. Comme je prends ma voiture, je propose du co-voiturage (4 places). Mon numéro de téléphone : 06 49 77 51 72. Cordialement. Ursula Enz

Association Pierredomachal - RdV à partir de 8 h 15 en mairie de Malataverne pour un départ à 8 h 45 vers Barjec, en co-voiturage. N° Téléphones sur
www.pierredomachal.com

pour partager l'information : Tract 2xA5 Montelimar.pdf...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Retrouver le collectif sur Soleil FM Vendredi à 12 h 10 !

mercredi 24 février 2016, 23:38

Voici l'interview réalisé par Rhania, il passera vendredi à 12h10 sur l'antenne, mais nous l'avons déjà mis en ligne sur notre site Internet
de plus, mardi ou mercredi Rhania mettra un extrait dans le journal.

http://www.radiosoleilfm.fr/spip.php?article185

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=934073069974422&set=a.142337555814648.25498.100001152133698&type=3&theater
pour accéder à l'interview...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Conférence de presse du 15 février 2016 du collectif Montélimar-Drôme sud

Cliquez pour agrandir l'image lundi 15 février 2016, 18:10

Le collectif Montélimar-Drôme_Sud a donné une conférence de presse ce lunid 15 février 2016 à Montélimar
A suivre dans la presse régionale et sur les ondes ou le web ces prochains jours :
Le Dauphiné Libéré, La Tribune de Montélimar, Drôme-Hebdo
Soleil F, Radio Méga,...
Montélimar-News
...
accès au support écrit de notre intervention...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Conférence de presse, suite...

mercredi 17 février 2016, 17:10

LE DL du 17 février rend compte de notre point presse de lundi...
copie de l'article ...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

GDS, Gaz de couche : COUCOU, les revoilou !

mercredi 24 février 2016, 23:41

Cinq ans après la première grande manifestation de Villeneuve-sur-Berg (Ardèche, 15.000 personnes), quatre ans après celle de Saint-Christol-lès-Alès (5.000), les militants anti-gaz de schiste ont ressorti cette semaine les banderoles et les masques à gaz pour manifester, le 28 février, à partir de 14 heures. Ça va se passer au pied de ces Cévennes rugueuses et rebelles, dans un village célèbre pour son engagement écologique à Barjac, dans le Gard. Cette petite ville, engagée dans une démarche environnementale, notamment en passant sa cantine au bio et en créant un « Service Public de Restauration Éducative et Sociale », a fait l'objet d'un documentaire : Nos enfants nous accuseront.
Raison de cette nouvelle mobilisation : le retour de la menace « gaz de schiste ».
...
la suite sur Médiapart...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Gaz de Schiste, Gaz de Couche, même combat !

mercredi 24 février 2016, 23:43

Schiste ou couche : ça sent le gaz
L'opinion publique ne veut pas de gaz de schiste, elle commence à se mobiliser contre le gaz de couche.
Elle s'appelle Marièke Stein. Elle est maître de conférence à l'université de Lorraine. Elle a découvert par hasard l'ouverture d'une enquête publique sur l'exploration de gaz de couche. Une petite affiche repérée en sortant d'un restaurant.
C'était en septembre dernier.
Le projet concerne  trois communes dont la sienne, Longeville les saint Avold en Moselle.
Elle est passée par plusieurs sentiments : l'étonnement, l'émotion, la colère et la volonté de savoir.
Gaz de couche qu'est ce que c'est ? Et quelle est la différence avec le gaz de schiste ?
...
à suivre sur France-Inter...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour la Commission Européenne, la COP21, c'est déjà le passé. L'avenir, c'est le GDS. Inquiétant !

mercredi 17 février 2016, 16:59

La Commission donne son feu vert à l'importation de gaz de schiste
Importer plus de GNL, notamment des Etats-Unis, risque d'encourager la fracturation hydraulique.
La Commission a dévoilé sa stratégie pour encourager l'importation de gaz naturel liquéfié (GNL). L'exécutif entend améliorer l'interconnexion et construire de nouvelles infrastructures de stockage et de transport.
À ce jour, les pays de l'UE ne peuvent utiliser du GNL que pour couvrir 20 % de leurs besoins. Faire augmenter leurs capacités permettrait au bloc de s'affranchir de sa dépendance vis-à-vis de la Russie, notamment.
Le déclin de la production de gaz au sein de l'E rend nécessaire une augmentation des importations, souligne également la Commission, qui a lancé des négociations avec des pays producteurs de GNL, comme le Canada, les États-Unis, l'Australie, le Japon, le Nigéria et l'Algérie.
...
lire la suite sur Euractiv.fr...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le débat chez les "LR" suscite des vocations  chez les blogueurs ... 

mercredi 17 février 2016, 17:02

« Votre avenir : gaz de schiste et OGM… »
Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,
Il faut rendre à Sarkozy ce qui est à Sarkozy ! On peut ne pas aimer ce type mais on peut au moins lui reconnaître une grande franchise. Il ose au moins dire tout haut la manière dont il compte s'y prendre pour vous tarter et pour servir au mieux non pas la cause du peuple de France dans toute sa diversité mais celle des mondialistes et des multinationales...
... C'est cette sortie d'une immense franchise de Luc Chatel devant un Sarkozy attablé et affalé sur le côté qui écoute son acolyte expliquer le plus sérieusement du monde à la France que ...
... son nouveau président Luc Chatel, comme le relaye Public Sénat. “Les Républicains doivent être le parti du principe d'innovation plus que du principe de précaution, le parti du gaz de schiste, des OGM, ..."
...
pour lire l'intégralité...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Chez les "LR", y aurait-il débat sur le GDS ?

mercredi 17 février 2016, 16:53

après la sortie stupéfiante de L.Chatel devant un Sarkozy pour le moins complaisant, d'autres "LR" s'expriment. Nous relatons leur point de vue

OGM, GDS, innovation : quand la technique remplace la politique
Pour Madeleine de Jessey, la technique ne peut être le seul idéal politique du principal parti d'opposition.
Madeleine de Jessey est agrégée de Lettres classiques. Porte-parole de Sens Commun, elle est déléguée nationale des Républicains en charge de l'enseignement supérieur.
«Les Républicains doivent être le parti du principe d'innovation plus que du principe de précaution, le parti du gaz de schiste, le parti des OGM, le parti des biotechs» Voilà ce que beaucoup retenaient, hier encore, du Conseil national des Républicains. Abondamment relayée et commentée dans les médias, cette formule n'est certes rien d'autre qu'un extrait isolé qu'on aurait tort de faire retomber sur l'ensemble du parti, tant cette ode à la mondialisation était éloignée de la plupart des interventions qui auront émaillé le conseil des Républicains entre samedi et dimanche.
Et pourtant, la formule en interpelle certains: entre l'innovation et la précaution, que choisir?
...
pour lire la suite : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/02/16/31001-20160216ARTFIG00154-ogm-gaz-de-schiste-innovation-quand-la-technique-remplace-la-politique.php

Drôme - GDS : le sénateur Mathieu Darnaud (LR) affirme son opposition
Suite aux déclarations de Luc Chatel, président du conseil national du parti Les Républicains, qui s'est positionné pour l'exploitation du gaz de schiste (notre édition d'hier), le sénateur ardéchois Les Républicains, Mathieu Darnaud, tient à affirmer qu'à la primaire de son parti, il « soutiendrait le candidat qui se positionnera très clairement contre l'exploitation du gaz de schiste en France ».
...
à lire sur le DL...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

LR "parti du GDS et des OGM". Les propos de Luc Chatel font réagir !

mardi 16 février 2016, 21:27

LR parti du gaz de schiste et des OGM: le PS dénonce un revirement opportuniste et coupable

Paris - Le PS a dénoncé lundi la régression environnementale et le revirement opportuniste et coupable des Républicains après que Luc Chatel a déclaré que son parti devait être celui du gaz de schiste et des OGM.
Les propos de Luc Chatel en faveur des gaz de schiste témoignent d'un revirement opportuniste et coupable des Républicains sur ce sujet, déclare dans un communiqué le PS en rappelant qu'en 2011, les mêmes avaient pourtant voté une loi pour interdire la fracturation hydraulique en France, la technique d'extraction, au motif qu'elle faisait encourir des risques extrêmement néfastes.
Les Républicains optent pour la régression environnementale, ajoute le PS, qui dénonce des mesures passéistes et inefficaces pour relever les défis économiques, sociaux, climatiques et environnementaux du 21e siècle.
...
la suite sur romandie.com...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

GDS : le profit dépasse-t-il toute autre considération

mardi 16 février 2016, 21:21

nous mettons en lien de message que nous avons reçu du parti "Debout la France" - Nous ferons de même pour tout message que nous recevrons à ce sujet, sans que cela marque un quelconque lien avec tel ou tel mouvement

Gaz de Schiste : le profit dépasse-t-il toute autre considération ?
2015, année de l'écologie avec la fameuse COP21, dont on nous a rabattu les oreilles pendant des mois, est déjà loin ! 2016 est tout juste arrivée et voilà que le sujet du gaz de schiste (et de l'huile) repointe son nez (Coup de tonnerre en Drôme Ardèche !)
Si les drômois et ardéchois pensaient en avoir fini avec ce fléau, il semblerait que la nouvelle année soit synonyme de reprise des hostilités, à la faveur du gaz de schiste (et du portefeuille de multinationales).
Le parti de Nicolas Dupont-Aignan dénonce ce double discours du gouvernement socialiste, et demande à ce que l'exploitation du gaz de schiste soit une fois pour toutes interdite avec ces fracturations, au vue des dégâts irréversibles sur l'environnement et sur notre santé.
...
pour lire le communiqué...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Avec "Les Républicains", vive le Gaz de Schiste !

dimanche 14 février 2016, 21:12

Le nouveau président du Conseil national des Républicains, Luc Chatel, est un ancien de démocratie libéral. Dimanche matin, il l'a rappelé à la tribune du Conseil national, à Paris. L'ancien ministre de l'Education a appelé son parti à vivre pleinement dans la mondialisation. « Pour être le parti du réveil, nous devons être le parti du réel », « nous devons être  le parti de la vie réelle » a-t-il lancé, au lendemain de son élection face à MAM.
« Notre parti doit être le parti du risque, de l'innovation », souligne l'ancien DRH de chez L'Oréal.
...
Pour Luc Chatel, « Les Républicains doivent être le parti du principe d'innovation plus que du principe de précaution, le parti du gaz de schiste, des OGM, des biotechs ».
...
ça a le mérite d'être clair, sauf qu'ils sont en retard d'une guerre, "Les Républicains" ! (voir l'article ci-dessous)
lire l'intégralité sur PublicSénat...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le GDS va-t-il faire pschitt ... ?

dimanche 14 février 2016, 21:09

La Bulle financière du Schiste américain explose
Il y a 2 ans, qui aurait pu imaginer telle débâcle ? Wall Street, la Banque Fédérale Américaine et les banques privées continuaient de déverser des centaines de milliards de dollars dans un secteur qui promettait des gains substantiels. Le Quantitative Easing américain et des taux d'intérêts proche des taux zéros enflaient les égos et les rêves des entreprises de schiste.
Cet enthousiasme aura finalement créé une bulle financière dépassant les 200 milliards $ qui est en train d'imploser sous nos yeux. Le schiste s'écroule tel le jeu de l'avion où les nouveaux investisseurs couvrent les intérêts des anciens et le scénario n'est pas sans rappeler le système Madoff.
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Ni aéroport, ni gaz de schiste

dimanche 14 février 2016, 21:18

À Notre-Dame-des-Landes (44) le samedi 27 février, les opposant·e·s au projet d'aéroport ont décidé d'afficher leur refus déterminé face à l'expulsion, prononcée par le Tribunal Administratif de Nantes le 25 janvier, des onze familles résistantes et encore présentes sur la ZAD.
...
À Barjac (30), le lendemain, dimanche 28 février, les collectifs contre l'exploration et l'exploitation des pétrole et gaz de schiste et de couche manifesteront leur détermination à exiger une abrogation définitive de tout nouveau permis ou tout renouvellement de permis délivré aux compagnies pétrolières et gazières.
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Total sur le point de démarrer ses activités sur le GDS en France ?

dimanche 14 février 2016, 21:20

NDLR : "Le gaz de Schiste" est un site "pro"gaz de schiste. Ne nous étonnons donc pas du ton de cet artcle !

Dans la bataille juridique qui a eu lieu au sujet des permis de gaz de schiste de Total en Isère, la justice a finalement donné raison au groupe énergétique. Le tribunal a en effet annulé la précédente décision du palais de justice de Cergy. Total pourrait donc initier sous peu les toutes premières opérations d'exploitation du gaz de schiste en France.
La  justice vient donc de donner raison au groupe en lui rendant son permis d'exploitation qui court sur 5 départements : la Drôme, l'Ardèche, le Vaucluse, l'Hérault et le Gard. 4 700 km² sur lesquels Total va pouvoir reprendre là où il en était avant que l'Etat n'annule un peu plus tôt le permis qui lui avait accordé auparavant. Un imbroglio juridique qui s'explique par le fait que Total s'était vu délivrer un permis de forage dans la région de Montélimar en 2010 avant que la loi de Christian Jacob de 2011 ne passe par là et rende illégale la fracturation hydraulique en France.
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Nouveau-Brunswick devrait se lancer dans le GDS selon les experts

dimanche 14 février 2016, 21:24

NDLR 1 : "Le gaz de Schiste" est un site "pro"gaz de schiste. Ne nous étonnons donc pas du ton de cet artcle !

La province du Nouveau-Brunswick au Canada a initié un moratoire sur la question du gaz de schiste dont elle renferme de conséquentes quantités. Alors qu'une commission d'études d'impact économique et environnemental doit rendre son rapport d'ici un mois, des voix s'élèvent déjà pour demander le démarrage des activités d'exploitation.   
Le gaz de schiste reste un sujet controversé dans la quasi totalité des pays où son exploitation est soit lancée soit envisagée. Ce n'est pas tant le gaz en soi qui est remis en question mais bien la technique servant à l'extraire : la fracturation hydraulique. Une technique qui fait peser d'importants risques sur l'environnement si elle n'est pas maîtrisée et mise en œuvre correctement. Pour pallier tout risque environnemental mais également social car la gronde est souvent forte parmi les anti gaz de schiste, le Nouveau-Brunswick a lancé un moratoire sur la question de la fracturation hydraulique. Pour qu'il soit levé est qu'il ouvre de facto la voie à une exploitation du gaz de schiste, cinq conditions doivent être réunies parmi lesquelles obtenir l'approbation des populations locales,
...

NDLR 2 : j'ai interrogé un ami habitant le N-B : selon lui, la première condition est loin d'être acquise; Contre le GDS, vive "l'internationale" !
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Au Canada, les banques exposées aux dettes liées au pétrole de schiste

dimanche 14 février 2016, 21:30

Le feu couvait depuis 2015, au point que les analystes voyaient déjà le ciel s'assombrir pour les six grandes banques canadiennes, avec pour toile de fond la chute des prix du pétrole, une économie chancelante et les risques d'une bulle immobilière.
Longtemps épargnées par les turbulences mondiales, la Banque royale du Canada, la CIBC, la Banque Scotia, la Banque Toronto-Dominion, la Banque de Montréal et la Banque nationale subissent aujourd'hui de plein fouet le marasme du secteur des hydrocarbures, notamment en Alberta (à l'ouest du Canada) où 20 000 emplois ont disparu en 2015.
...
Gaz de Schiste, Pétrole de Schiste, pour la planète, pour l'environnement, c'est du pareil au même... Heureusement, la fin est proche, si les ""rapaces"" ne peuvent plus se gaver dessus !
lire la syuite... partielle...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Co-voiturage vers BARJAC le 28 février

lundi 8 février 2016, 21:40

NOUVEAU : départs en autocar de VALENCE, LIVRON, MONTELIMAR
voir les modalités ci-dessous et à la rubrique Rendez-Vous
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

APPEL A SIGNER NOTRE PETITION

lundi 1 février 2016, 22:29

NON au gaz et pétrole de schiste ! Ni ici, ni ailleurs ! NO GAZARAN, NI ICI NI AILLEURS, NI AUJOURD'HUI NI DEMAIN !

MERCI POUR VOTRE ACTION

http://petition.nogazaran.fr


Pétition lancée par tous les collectifs concernés par le permis de Montélimar

Merci de signer cette pétition en ligne :

Moi, citoyen(ne), avec les collectifs contre l'exploration et l'exploitation des gaz et pétroles de schistes et de couche, je demande :
  • Que le permis de Montélimar soit définitivement abrogé;
  • Que les permis limitrophes (Bassin d'Alès, Plaine d'Alès, Navacelles) et la trentaine d'autres permis arrivés à échéance, en France, ne soient pas renouvelés;
  • Que les 133 demandes de permis en cours d'instruction sur le territoire français soient rejetées;
  • Que le gouvernement légifère pour interdire définitivement toute exploration et exploitation des hydrocarbures non conventionnels.

Rassemblement le dimanche 28 février à Barjac, à partir de 11 H – Marche à 14 H

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Un acteur américain interpelle le Premier Ministre Anglais !

lundi 8 février 2016, 21:57

L'acteur Mark Ruffalo, connu pour avoir endossé le rôle de Hulk dans le film "Avengers",  se préoccupe d'environnement. Et il a d'ailleurs un message pour David Cameron.
Dans une courte vidéo réalisée par l'organisation écologiste "Friends for Earth", l'acteur américain Mark Ruffalo explique au Premier ministre britannique pourquoi il fait "une énorme erreur" concernant la fracturation hydraulique, la technique permettant l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste. "Aucune fracturation ne peut être faite en toute sécurité", a-t-il argué...
...
accès à l'article et à la vidéo...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Un peuple uni ne sera jamais vaincu...

samedi 6 février 2016, 23:39

GARD/ARDECHE/DROME - Les opposants au gaz de schiste font monter la pression
« Un peuple uni ne sera jamais vaincu. » « Abrogation de tous les permis ». Des banderoles et le ton est donné jeudi soir, à la salle des fêtes de Barjac. Près de 150 personnes ont répondu à l'invitation de l'intercollectif Gardéchois.
Avant la présentation de la manifestation du 28 février (lire ci-dessous), l'actualité des permis de recherches de la plaine d'Alès, du bassin d'Alès, de Navacelles et de Montélimar a été retracée. Les trois premiers font l'objet de demande de renouvellement et pour l'instant, les collectifs n'ont pas de nouvelles et s'en inquiètent.
Le maire de Barjac a invité Nicolas Hulot...
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Quand Schuepbach réclame des sous à la France...

samedi 6 février 2016, 23:35

Aujourd'hui, une telle demande relève de la juridiction française, pas toujours parfaite, mais... Demain, si l'Europe et la France adoptent le traité TAFTA, cela relèvera d'un tribunal arbitral. Rappelez vous l'affaire TAPIE, où mieux encore le règlement des conflits dans le cadre de l'ALENA !

Gaz de schiste : pas de compensation de l'Etat pour Schuepbach Energy ?
La demande de dédommagement du pétrolier texan Schuepbach Energy pour l'abrogation par l'Etat en 2011 de ses deux permis d'exploration d'hydrocarbures pourrait ne pas être accordée. Le tribunal administratif de Cergy-Pointoise s'est penché sur cette question vendredi 5 février. "Pour le rapporteur public du tribunal administratif, Schuepbach n'a droit à aucune compensation, se réjouissent les deux eurodéputés écologistes José Bové et Michèle Rivasi. La décision du tribunal est attendue en mars".
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Bonne nouvelle en Ile de France : un foreur "plie les gaules !"

samedi 30 janvier 2016, 23:37

La stratégie des petits cailloux dans la chaussure fonctionne : la preuve par Jouarre !
Les petits cailloux dans la chaussure? Mais si, vous connaissez ! Quand on doit se défendre contre des géants, cela ne sert pas à grand-chose d'essayer de se battre avec leurs armes.
Quand nous avons commencé à nous battre contre les pétroliers il était évident que nous n'avions pas les mêmes moyens. Les géants du pétrole ont de l'argent, de l'entregent, ils sont proches du pouvoir, ils ont des avocats, des lobbyistes, etc.
Alors comment se battre contre eux quand on n'a rien de tout ça? En mettant des cailloux dans leurs chaussures. Parce que tous géants qu'ils soient, quand ils ont des cailloux dans leurs chaussures, ils doivent ralentir, voire s'arrêter pour retirer les cailloux de leurs chaussures, avant, certes, de repartir. Mais comme le temps c'est de l'argent, en leur faisant perdre du temps, on leur fait perdre de l'argent…
Bon, alors le rapport entre les cailloux, les géants, leurs chaussures et Jouarre? On y vient!
Début 2011 Toreador (détenteur du permis de Château-Thierry) prévoit de forer et de fracturer.
...
lire la bonne nouvelle sur le site du collectif fertois...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L'Etat fait appel de la décision du TA en faveur de TOTAL

samedi 30 janvier 2016, 23:31

Cet appel est-il autre chose qu'un moyen de jouer la montre de la part des politiques actuellement en charge des affaires ? Ce que nous exigeons maintenant, c'est une loi qui interdise non seulement la fracturation hydraulique, mais aussi toute forme de recherche de nouveaux hydrocarbures, préalable à une application effective de la loi de transition énergétique

La ministre de l'Écologie Ségolène Royal a décidé de faire appel d'une décision de la justice d'annuler l'abrogation d'un permis de recherches de gaz de schiste de Total dans la région de Montélimar (Drôme).
Jeudi, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) a, à la demande de Total Gas Shale Europe et Total Exploration et Production France, annulé une décision de 2011 abrogeant ce permis de recherche d'hydrocarbures.
"La loi sur la transition énergétique (de 2015) fixe pour objectif de réduire de 30% la consommation d'hydrocarbures d'ici 2030: la loi rend nécessaire une révision globale de la politique en matière d'exploration d'hydrocarbures pour s'inscrire durablement dans la lutte contre le changement climatique", explique le ministère samedi, en annonçant la décision de faire appel.
La ministre "réaffirme par ailleurs sa détermination à faire respecter strictement l'interdiction de la fracturation hydraulique dans un objectif de protection de l'environnement et de la santé".
...
lire la suite sur le DL...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

BARJAC : appel à mobilisation

vendredi 29 janvier 2016, 21:39

Suite à la décision rendu le 28 janvier par le TA de Cergy-Pontoise, les collectifs Non au Gaz de Schsite appellent à la mobilisation le 28 février à BARJAC (30)
Rendez-vous à partir de 11 h 30 sur place...
le texte de l'appel à Mobilisation et la liste des signataires...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Communiqué de Presse des Collectifs suite à la décision du TA

vendredi 29 janvier 2016, 21:44

le CP des collectifs...
accès au pdf du CP...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

TA de Cergy : la décision concernant le permis Total "de Montélimar"

vendredi 29 janvier 2016, 21:43

L'avis du TA de Cergy sur sa page d'accueil...
lire le pdf...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Terra Eco analyse la décision du TA de Cergy : "quand TOTAL déterre le dossier !"

vendredi 29 janvier 2016, 21:55

Nouvel épisode dans la bataille explosive du gaz de schiste. Le groupe français a récupéré, ce jeudi 28 janvier, son permis de recherche de Montélimar, abrogé en 2011 à la suite de la loi Jacob, qui interdit la fracturation hydraulique. Explications.
Le débat sur le gaz de schiste, qui avait un temps quitté la sphère publique, refait lentement surface. Ce 28 janvier, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) a donné raison à Total en annulant l'abrogation de son permis de Montélimar, qui lui avait été accordé en 2010. Ce permis, qui couvre cinq départements du sud-est (Ardèche, Drôme, Gard, Vaucluse, Hérault), avait été abrogé en 2011 à la suite de la loi Jacob du 13 juillet 2011 qui interdit « l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste par fracturation hydraulique », une technique jugée néfaste pour l'environnement. Le tribunal administratif estime aujourd'hui que le groupe n'est pas « hors-la-loi », car il ne fait pas mention de cette technique. Décryptage.
...
lien vers Terra Eco...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le GDS américain sur le point de débarquer en Europe

mercredi 27 janvier 2016, 11:24

La révolution du gaz de schiste porte terriblement bien son nom, car après avoir changé totalement la donne de l'échiquier mondial de l'énergie, les USA vont pour la première fois depuis 40 ans exporter leur gaz vers l'Europe. Une première mais certainement pas une dernière.   
Nous consommerons très bientôt du gaz de schiste américain, en France mais dans toute l'Europe également car les supertankers US sont sur le point de quitter les terres de l'Oncle Sam pour venir accoster sur le Vieux Continent. Une première à plus d'un titre qui prend tout l'air d'une véritable révolution énergétique. Car c'est une première tant pour les Etats-Unis que pour l'Europe.
Des premières côtés USA et Europe
Une première pour les Etats-Unis puisque le pays est en train de passer de plusieurs décennies d'importations à de nombreuses années d'exportations. Un renversement total, un tour complet à 360° que peut d'autres secteurs connaissent.
...
c'est pourquoi il faut aller manifester à Barjac le 28 février : pour obtenir une loi conforme avec notre engagement NI ICI, NI AILLEURS , qui interdise l'exploitation du GDS chez nous, mais aussi son importation !
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Conseil Régional Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon s'engage contre le GDS !

mercredi 27 janvier 2016, 11:21

Vœu adopté par le Conseil Régional Midi Pyrénées/Languedoc Roussillon réuni en assemblée plénière le 18 janvier 2016

"De nombreuses collectivités, et au premier rang desquelles la Région Languedoc- Roussillon/Midi-Pyrénées étudient et accompagnent les moyens de contribuer à la production d'énergies renouvelables.
Sortir de notre dépendance au pétrole, et suppléer à son utilisation, impose d'accompagner la sobriété et l'efficacité énergétique.
L'article 3 de la loi du 13 juillet 2011 prohibe la technique dite de « fracturation hydraulique » dans le but d'extraire des gaz de schiste.
L'entrée en vigueur de la loi précitée abroge des permis accordés aux compagnies pétrolières pour explorer les sous-sols en vue d'exploiter les gisements schisteux.
Or, l'avis rendu le 8 janvier 2016 par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise remet en cause l'abrogation du permis dit de Montélimar alors qu'il n'y a pas de techniques alternatives scientifiquement avérées à la fracturation hydraulique pour extraire les gaz de schiste.
La conférence sur le Climat de Paris (COP 21) qui s'est tenue en novembre 2015, fixe des objectifs drastiques en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et de limitation de l'utilisation des énergies carbone, incompatibles avec l'exploitation des gaz de schiste ; mais également avec les engagements pris par le Gouvernement français pour interdire l'exploration des sols schisteux et leur exploitation.
La Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées réunie ce jour en assemblée plénière souhaite, compte-tenu du caractère touristique, environnemental et patrimonial de ses territoires, que toutes les mesures juridiques et législatives nécessaires soient mises en œuvre afin d'interdire strictement l'exploration des sols schisteux, ainsi que l'exploitation de ces sols en vue d'en extraire des gaz de schiste."

lien vers le site stop-gaz.fr...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pourquoi les pétroles de schistes sont les nouveau subprimes

mercredi 27 janvier 2016, 11:18

FIGAROVOX/ANALYSE - Alors qu'un minikrach frappe les principales places mondiales, Benjamin Masse-Stamberger analyse les risques d'explosion de la bulle liée aux prêts aux acteurs du pétrole de schiste aux Etats-Unis. Une situation qui rappelle celle qui a précédé la crise de 2008.
Benjamin Masse-Stamberger est journaliste, membre fondateur du Comité Orwell. Ancien grand reporter à L'Express, il est co-auteur de Casser l'euro pour sauver l'Europe aux éditions des Liens qui libèrent. Il tient le blog basculements.
"There will be blood! Voici la phrase qui revient en boucle, en ce moment, sur les marchés financiers. Pourquoi? D'abord, parce que les acteurs financiers vivent depuis le début de l'année un krach rampant, avec des baisses de plus de 10 % des principales places mondiales. Ensuite, parce que l'économie mondiale tangue: difficultés chinoises, Europe à peine convalescente, risque de problèmes graves sur certains pays émergents, qui souffrent de la chute des prix des matières premières et du pétrole. Enfin, certains aperçoivent déjà des risques concernant l'économie américaine. Bien sûr, ce n'est pas l'avis des «experts», qui rappellent qu'en 2015, le pays a créé 2,7 millions d'emplois (moins de 5 % de taux de chômage), et que la croissance a progressé à un rythme de plus de 2 %. Mais les acteurs des marchés financiers savent depuis longtemps que s'ils veulent gagner de l'argent, ce n'est surtout pas les conseils des «experts», qui s'adressent à M. Tout-le-Monde, qu'il faut écouter.
..."
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

GDS : est-ce la dernière bataille ?

mercredi 27 janvier 2016, 11:15

La date de la manifestation n'a pas été choisie au hasard par les collectifs Stop au gaz de schiste (*). Réunis samedi dernier à Saint-Montan, à côté de Bourg-Saint-Andéol, ils ont coché, sur le calendrier, le 28 février pour organiser un grand rassemblement à Barjarc (Gard). Soit six ans, presque jour pour jour, après l'énorme mobilisation à Villeneuve-de-Berg. Le samedi 26 février 2011, près de 20 000 personnes s'étaient réunies pour protester contre l'exploitation d'hydrocarbures non conventionnels. Une forte mobilisation qui avait marqué les esprits au niveau national, poussant les parlementaires à légiférer en urgence.
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

GDS - L'interminable combat !

mercredi 20 janvier 2016, 23:05

La lutte citoyenne contre les gaz de schiste pourrait bien repartir de plus belle.
Débuté en 2010, le combat contre l'exploitation des gaz de schiste n'en finit plus de rebondir. Le 22 décembre dernier, les opposants pensaient pourtant avoir obtenu une victoire juridique définitive. Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise avait en effet rejeté la requête de la société américaine Schuepbach Energy LLC qui avait déposé un recours en justice suite à l'annulation de leurs permis d'exploitation de plusieurs sites de forage de gaz de schiste en France, dont à Villeneuve-de-Berg.
Nouveau rebondissement
Las, Total avait également déposé un recours contre l'abrogation du permis de recherche de Montélimar décidé en octobre 2011, qui concerne en fait un bassin gigantesque allant de Valence au nord du Gard, en passant par une partie de l'Ardèche. Vendredi 8 janvier, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise examinait la légalité de cette abrogation. Et le rapporteur public, sur lequel se base généralement la décision du tribunal, a cette fois préconisé l'annulation partielle ou totale de la décision d'abrogation.
...
lire la suite sur Ardèche Hebdo du 20 janvier 2016...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

TOTAL joue l'intox ! A nous de répondre : TOUS à BARJAC, le 28 février

mardi 19 janvier 2016, 23:14

Le nouveau PDG de TOTAL nous provoque : si la collectivité n'en veut pas, ... s'il n'y a pas consensus,..., nous n'irons pas...
Il pense par ce discours lénifiant démobiliser les citoyens en alerte depuis l'annonce probable de l'annulation par le TA de Cergy de l'abrogation de son permis de Montélimar en septembre 2011.
Et bien, la meilleure réponse à lui apporter, c'est d'être nombreux à Barjac le 28 février pour lui faire comprendre, ainsi qu'au gouvernement et à tous les supporters de cette utopie que serait le gaz de schiste QUE NOUS N'EN VOULONS PAS !

Ne nous laissons pas abuser par les deux articles ci-dessous, qui sont un exemple de la désinformation qu'ils s'apprêtent à faire pour nous endormir !
...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

TOTAL à la recherche d'un consensus

mardi 19 janvier 2016, 23:21

extrait d'un interview dans l'Usine Nouvelle, journal depuis longtemps favorable au Gaz de Schiste...
...
Sur le terrain des gaz de schiste, le PDG de Total a formulé une réponse plus surprenante. A la question du journaliste "souhaitez-vous toujours pouvoir reprendre vos recherches dans la région de Montélimar sur le gaz de schiste", il a répliqué : "pas vraiment". "C'est un sujet qui fait un grand débat, je n'ai pas envie de passer en force. Si la collectivité nationale ne souhaite pas qu'on fasse d'exploration de gaz de schiste, nous ne le ferons pas". Patrick Pouyanné a toutefois dit espérer "un consensus".
...
lire l'article de l'Usine Nouvelle...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

TOTAL à la recherche du consensus (2)

mardi 19 janvier 2016, 23:25

reprise d'un interview chez Europe 1 par France Bleu DA::

Le PDG du groupe Total ne veut pas passer en force sur cet épineux dossier.
C'est une déclaration qui intervient trois jours après l'annonce d'une mobilisation anti-gaz de schiste le 28 février prochain dans le Gard et à quelques jours de la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise sur un recours du groupe pétrolier. Le permis de Montélimar, qui lui avait été accordé, avait été abrogé en 2011. Il concerne plusieurs départements (Drôme, Ardèche, Vaucluse, Gard, Hérault) sur des milliers de kilomètres carrés. Patrick Pouyanné, le PDG de Total, cherche désormais le consensus, il l'a dit ce mardi 19 janvier lors d'un entretien chez nos confrères d'Europe 1 :
"Je n'ai pas envie de passer en force et si la collectivité ne souhaite pas qu'on fasse de l'exploration de gaz de schiste nous ne le ferons pas.// Je suis prêt à chercher le consensus".

Et bien NON, Mr Pouyanné, la collectivité n'en veut pas, de votre GDS ! Et elle va le dire très fort le 28 février à Barjac.
...
lire l'article...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

En ALGERIE, est-ce la fin de l'utopie du GDS ?

mardi 19 janvier 2016, 23:30

En raison de la chute des prix du pétrole, Sonatrach suspend l'exploration du gaz de schiste
Sonatrach a décidé de suspendre son exploration du gaz de schiste, selon le quotidien El Khabar
La chute des prix du pétrole a poussé la compagnie nationale à surseoir à ses explorations au niveau des champs expérimentaux de Ain Salah au Nord de la wilaya de Tamanrasset. Le prix du pétrole qui se situe ces derniers jours au-dessous des 30 dollars n'est indiscutablement pas rentable.
Selon le quotidien El-Khabar toujours, Sonatrach ne peut plus faire face aux dépenses qu'engendrent ces travaux d'exploration coûteux.
...
pour lire l'article...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les opposants au GDS appellent à la mobilisation le 28 février à BARJAC (30)

dimanche 17 janvier 2016, 17:53

Nouvelle journée d'action contre le gaz de schiste le dimanche 28 février à Barjac, dans le Gard. Total pourrait récupérer son permis de recherche de gaz de schiste dans nos départements fin janvier. Pour les opposants, il est donc temps de rassembler les troupes.
Le 28 février à Barjac, dans le Gard.
...
lire la suite sur FranceBleu.fr...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le GDS à l'origine de plusieurs séismes en Oklahoma

dimanche 17 janvier 2016, 17:56

Les experts ont prévenu : le forage pour l'extraction du gaz de schiste est dangereux pour la composition physico-chimique du sol. Conséquence immédiate : la terre tremble et on est en présence de séismes.
C'est le cas pour l'Oklahoma, Etat du centre des Etas Unis, où la terre tremble, souvent, plus de 900 séismes enregistrés en 2015 d'une magnitude proche des 3 degré sur l'échelle de Richter.
Le 6 janvier courant, deux séismes d'une magnitude de 4,7 et 4,8 ont secoué la région.
...
pour lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

GDS : TOTAL devrait (ré)obtenir son permis d'exploration fin janvier

dimanche 17 janvier 2016, 17:58

À la fin du mois, le pétrolier français devrait récupérer son permis "de Montélimar" qui concerne cinq départements du Sud-Est.
Total s'apprête à remporter fin janvier une victoire sans précédent depuis l'interdiction de la fracturation hydraulique en France.
Pour tous les spécialistes, c'est comme si c'était déjà fait. Le "coup de théâtre" aura bien lieu car le rapporteur public du tribunal administratif de Cergy-Pontoise, chargé de ces sujets, a donné raison à Total lors de l'audience du 8 janvier.
Généralement, il n'y a pas de surprise : le juge suit l'avis du rapporteur. Dans quelques jours, le pétrolier français devrait récupérer son permis d'exploration dit "de Montélimar", qui concerne en fait cinq départements du Sud-Est.
Un permis de rechercher exclusif qui avait été abrogé avec l'interdiction votée 2011.
...

pour lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

GDS - Mauvaises nouvelles de Chine !

dimanche 17 janvier 2016, 18:01

L'entreprise chinoise CNPC termine la 1ère zone pilote de gaz de schiste de rang national

CHENGDU, 14 janvier (Xinhua) -- La China National Petroleum Corporation (CNPC), le plus grand producteur et fournisseur du pétrole et du gaz du pays, a achevé la construction de sa première zone pilote pour le gaz de schiste au niveau national.
La capacité de production quotidienne de la zone pilote de gaz de schiste au niveau national, Changning-Weiyuan dans la province du Sichuan (sud-ouest), a dépassé mercredi l'objectif de sept millions de m3, marquant l'achèvement de la zone, a-t-on appris, jeudi, de PetroChina Southwest Oil and Gasfield Company, une filiale de la CNPC.
...
pour lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Etat d'urgence en Californie après une fuite massive de méthane...

dimanche 17 janvier 2016, 18:03

Le Monde | 07.01.2016
Le gouverneur de Californie a déclaré l'état d'urgence autour de Los Angeles, mercredi 6 janvier, à cause d'une fuite de méthane massive dans un puits gazier qui a forcé des milliers de résidents de la banlieue de Porter Ranch à évacuer. L'entreprise à l'origine de la fuite, Southern California Gas Company (SoCalGas), a estimé qu'entre 30 000 et 58 000 kilogrammes de méthane, un gaz inodore, étaient répandus par heure dans l'air.
Les autorités affirment que la fuite depuis le site d'Aliso Canyon de SoCalGas, qui avait été détectée le 23 octobre par des employés à plus de 2 400 mètres de profondeur, ne pose pas de danger sérieux pour la santé des riverains. Les additifs nauséabonds destinés à signaler les fuites de méthane ont tout de même provoqué chez beaucoup d'habitants des environs des nausées, saignements de nez et maux de tête.
Mais c'est surtout l'impact environnemental de cette fuite qui pourrait, lui, être dévastateur.
L'autorité de la qualité de l'air en Californie (California Air Resources Board) estime que la fuite est si massive qu'elle correspond à une augmententation de la production de gaz à effet de serre pour toute la Californie de près de 25 %. « Nous ne pourrons évaluer son impact que lorsque la fuite sera définitivement arrêtée et que nous bénéficierons de chiffres », a déclaré un porte-parole de l'agence.
Cette fuite est « sans comparaison, catastrophique » car c'est du méthane, un gaz à effet de serre « 80 fois plus puissant que le CO2 à l'échelle de vingt ans, et qui agit beaucoup plus rapidement », dénonce Stephanie Pincetl, professeure de sciences environnementales, interrogée par l'AFP. C'est « l'équivalent de trois quarts des émissions de toutes les raffineries de pétrole de la Californie en un an », souligne Mme Pincetl.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le GDS américain arrive en Europe...

dimanche 17 janvier 2016, 18:06

La demande mondiale de gaz est très forte. Les États-Unis en regorgent depuis l'exploitation du gaz de schiste. Ils commencent à exporter.
On ne dira jamais assez combien l'extraction de pétrole et de gaz de schiste américain a changé la donne énergétique mondiale. Les États-Unis sont devenus les premiers producteurs dans les deux domaines. Les conséquences en sont palpables depuis plusieurs années. Et ce n'est pas fini. Dans quelque temps, les côtes européennes vont être les témoins privilégiés de cette véritable révolution industrielle…
Du gaz de schiste vogue vers l'Europe
Dans les tout prochains jours, un méthanier aux couleurs du groupe anglais BG Group (ex-British Gas, devenu propriété de Shell) va quitter l'appontement de l'usine de liquéfaction de gaz Sabine Pass, appartenant au groupe Cheniere Energie, en Louisianne. Son cap ? L'Europe. Anodin ? Ô que non.
D'abord, les compagnies américaines n'exportent quasiment pas de gaz. Seul le site de Kenai, en Alaska, en vend au Japon depuis quelques années.
Là, il s'agit de tout autre chose : des exportations vers le continent européen.
...
pour lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

TOTAL : une amende record pour atteinte à l'Environnement !

dimanche 17 janvier 2016, 18:08

Total : amende de 1,5 million d'euros pour l'accident d'Elgin
Une juridiction britannique, la Sheriff Court d'Aberdeen a infligé hier à Total une amende record de 1,1 million de livres (1,5 million d'euros environ) en raison de l'accident survenu sur la plate-forme d'Elgin, a relayé hier le Health and Safety Executive (HSE), l'autorité britannique chargée de la santé et de la sécurité au travail.
Pour mémoire, des gaz et des condensats s'étaient soudainement échappés d'un puits de la plate-forme offshore gazière d'Elgin, située au large de l'Ecosse, le 25 mars 2012, lors d'une tentative de colmatage d'un puits. En raison du risque d'incendie et d'explosion, les 238 salariés de la plate-forme avaient été évacués.

Dans un rayon de 2 miles, les autres plate-formes ont elles aussi été évacuées et la circulation maritime a été déroutée. Il a ensuite fallu 51 jours pour venir à bout de la fuite, ce qui représente la dispersion dans l'océan de plus de 6.000 tonnes de gaz et condensats.
pour lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Bonne Année 2016, sans gaz de schiste

dimanche 3 janvier 2016

L'année 2015 aura été essentiellement marquée, en France, par les attentats de janvier et novembre.

Le sujet "régional" du Gaz de Schiste est un peu passé en arrière plan, malgré les tentatives grossières de lobbying des tenants de ce projet qui rêvent toujours de saccager nos paysages, pour leurs profits.

Mais quelques événements sont néanmoins à souligner :

  • dans le Monde, le prix bas du pétrole et de ses dérivés - du fait des mêmes spéculations internationales qui l'avait amené à un niveau record quelques mois auparavant - a eu pour conséquence de modifier les équilibres économiques de l'exploitation des gaz et huiles de roches mères. Ne nous en réjouissons pas, car l'histoire (économique) nous montre que souvent, cela conduit à des restructurations industrielles au profit des grands groupes qui sauront, le moment venu, bonifier à leur façon une pseudo crise destinée à éliminer les petits.

  • en Europe, quelques (trop de) pays ont, eux, et malgré le prix actuel du pétrole, poursuivi dans l'idée que le GDS pourrait être une solution d'avenir à leurs problèmes économiques, comme si extraire et consommer encore plus d'énergies fossiles pourrait être une solution d'avenir...

  • en France, l'adoption au printemps de la loi de transition énergétique (mais sera-t-elle un jour mise sincèrement  en oeuvre ?) comme la tenue de la COP21 (la COM21 ?) en automne relèvent plus pour moi du verdissement de l'action politique que d'une véritable volonté de changer de paradigme.

  • toujours en France, en décembre, le jugement du tribunal administratif confirmant la validité des l'abrogation des permis de Nant et Villeneuve-de-Berg pourrait être considéré comme une victoire des opposants au GDS. Mais restons vigilants, car si Schuepbach avait confirmé vouloir (et ne pouvoir qu') utiliser la fracturation hydraulique, sa requête en annulation de l'arrêté ministériel d'abrogation était logiquement vouée à l'échec. Par contre, le recours de Total, qui lui a annoncé renoncer à la fracturation hydraulique sur le permis de Montélimar, pourrait être jugé recevable en janvier. En effet le TA pourrait bien ne pas suivre l'avis de l'Etat qui ne repose que sur l'absence de proposition d'une solution technique alternative par Total, et que la loi n'impose pas clairement, hélas.

Alors cette année encore restons  vigilants, et soyons prêts à reprendre le combat pour notre juste cause si les évènements à venir le nécessitent.

Bonne année 2016, sans Gaz de Schiste, ni ici, ni ailleurs !
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Sites amis....

dimanche 3 janvier 2016

Si vous ne trouvez pas tout ce que vous cherchez sur ce site, vous pouvez consulter les sites amis :
de nos amis ardéchois, à l'adresse :

http://www.stopaugazdeschiste07.org/

de l'équipe Rhône-Alpes Nord :

http://stopgazdeschiste.org/

Merci de votre indulgence... Le rédacteur est encore en vacances...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Qu'ils s'en aillent, TOUS ! de leur GDS on en veut pas ...

dimanche 22 février 2015, 16:16

L'américain Chevron abandonne sa quête de GDS en Roumanie
Le groupe pétrolier américain Chevron a annoncé qu'il abandonnait la prospection de gaz de schiste en Roumanie. Avec la chute des cours du pétrole, les groupes énergétiques mondiaux se replient sur leurs projets les plus lucratifs.
L'américain Chevron quitte la Roumanie après avoir déjà abandonné la prospection de gaz de schiste en Pologne, en Ukraine et en Lituanie. L'espérance née par exemple en Pologne de fabuleux gisements de gaz de schiste a cédé la place à la déception.
...
http://www.rfi.fr/economie/20150222-americain-chevron-abandonne-quete-gaz-schiste-roumanie/
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le pouvoir algérien sacrifiera-t-il l'environnement pour développer le GDS ?

19 février 2015, 16:14

La crise entre la population d'In Salah dans le Sud saharien et l'État algérien au sujet de l'extraction du gaz non conventionnel, ouvre un nouveau chapitre dans l'histoire des pays membres de l'OPEP. L'autochtone du territoire qui possède les ressources énergétiques veut être acteur de l'avenir écologique de son espace.
À quelques mois de la Conférence Climat 2015 qui doit se tenir à Paris, le mouvement citoyen anti-gaz de schiste dans le Sud algérien, depuis décembre, révèle une nouvelle modernité, une conscience de son territoire chez les populations les plus éloignées des centres de décisions et des pouvoirs.

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-124132-le-pouvoir-algerien-entre-son-gaz-de-schiste-et-sa-responsabilite-socio-environnementale-1094787.php
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Sénat, contre l'avis du groupe UMP, dit non au GDS...

18  février 2015, 16:13

Le Sénat s'est à nouveau opposé au gaz de schiste que des sénateurs UMP avaient tenté de réintroduire à l'occasion de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique.
Ces sénateurs avaient déposé un amendement intégrant dans le volet de programmation plurianuelle de l'énergie (PPE) « la nécessaire identification du potentiel énergétique de la France en matière d'hydrocarbures non conventionnels », c'est-à-dire des gaz de schiste. Cet amendement a été rejeté.

lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L'ALLEMAGNE s'apprêterait à autoriser la fracturation hydraulique...

16 février 2015

Le gouvernement allemand a présenté une proposition de loi autorisant la fracturation hydraulique. Les organisations de défense de l'environnement qualifient la proposition de fragmentaire et de dangereuse.
Après un long débat sur l'utilisation des techniques de fracturation hydraulique, le gouvernement fédéral allemand a rédigé une proposition de loi autorisant le procédé, très controversé, dans certains cas isolés et sous certaines conditions.


lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

USA : les Californiens ne veulent plus du GDS !

12février 2015, 18:20

Un mois après son investiture, Jerry Brown, le gouverneur démocrate de la Californie, qui a fait campagne notamment sur le thème d'un Etat "vert", fait face à des manifestations et des pétitions : il n'a toujours pas interdit la fracturation hydraulique. Et ça passe mal.
Que se passe-t-il avec le gouverneur Jerry Brown ? Alors que, pour sa réélection, il avait fait campagne sur le thème de l'environnement, affichant l'ambition de faire de la Californie l'Etat le plus vert des Etats-Unis, il n'a pas pris de mesure pour interdire la fracturation hydraulique ...
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

La chute du prix du gaz de schiste impacte l'économie aux USA...

11 février 2015, 18:18

La baisse des cours pétroliers va évidemment nuire au secteur du gaz de schiste aux Etats-Unis. L'impact sera sensible, y compris d'un point de vue macro-économique. Au point d'infléchir l'attitude de la FED ? 
Depuis le début du déclin du prix du baril de pétrole le 1er juillet 2014, on n'a cessé de nous répéter que cette chute dramatique était une aubaine pour la croissance mondiale future. Depuis peu, ce sentiment semble s'inverser et les commentaires vont bon train ...
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

France : le lobbying, ça repart fort du coté des foreurs !

10 février 2015, 18:15

Le Centre hydrocarbures non conventionnels (CHNC) a été présenté mardi par Jean-Louis Schilansky, l'ancien président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Cette structure entend dépassionner le domaine des gaz et pétroles de schistes grâce à des informations précises et argumentées.
Peut-on parler de gaz de schiste en France de manière apaisée et constructive? Le Centre hydrocarbures non conventionnels (CHNC) entend bien le faire. Cette structure, toute nouvelle, a été présentée mardi par son fondateur, Jean-Louis Schilansky, qui vient juste de quitter ses fonctions de président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip)....
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Algérie : les politiques insistent malgré la contestation...

8 février 2015, 18:12

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach poursuivra ses forages exploratoires de gaz de schiste par fracturation hydraulique dans le Sahara, en dépit de l'hostilité grandissante des populations vivant près des gisements, a indiqué dimanche son PDG Said Sahnoun.
La Sonatrach "ne va pas interrompre" les forages d'exploration de gaz de schiste à In Salah, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Alger. L'Algérie compte investir massivement dans le gaz de schiste afin d'augmenter sa production et faire face à la hausse de sa consommation intérieure, selon M. Sahnoun. "La consommation interne devrait atteindre 35 milliards de m3 de gaz en 2015 et 50 milliards de m3 en 2025", a-t-il ajouté...
...
lire la suite....
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le rêve américain du GDS s'évanouit en Pologne...

4  février 2015, 13:24
La vision d'un Eldorado de gaz de schiste en Pologne, qui a nourri dans ce pays des rêves d'indépendance énergétique et de fortunes à gagner, s'éloigne au fil des abandons successifs des grands acteurs du secteur et des mauvaises nouvelles sur les résultats des forages.
De nombreux spécialistes du sujet approchés par l'Agence de presse française (AFP) confirment cette tendance.
Après l'optimisme initial "exagéré", né des évaluations des gisements exploitables allant jusqu'à 1.920 milliards de mètres cubes et de l'intérêt affiché par des géants mondiaux, "c'est la déception" maintenant en Pologne, indique à l'AFP Grzegorz Kus, expert du cabinet international PricewaterhouseCoopers…
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

En Algérie, les anti GDS font monter la pression

2 février 2015, 13:23
Depuis plus de trente jours, le mouvement de protestation anti-gaz de schiste prend de l'ampleur dans la région du Sahara. Ils réclament un moratoire sur les forages.
Les bassins sahariens d'Algérie seront-ils un important lieu d'exploitation de gaz de schiste ? C'est en tout cas ce que redoutent de nombreux Algériens, et particulièrement les habitants du Sahara, qui n'hésitent plus à manifester leur colère dans la rue.
Depuis plus d'un mois, des rassemblements sont organisés quotidiennement dans le pays. Le mouvement de contestation, né dans la ville d'In Salah – où a eu lieu le premier forage d'exploration –, s'est propagé dans d'autres localités…
...

lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

TOTAL repousse son exploitation au Danemark...

2 février 2015, 13:21
Le géant pétrolier français Total a repoussé de quelques mois son exploration de gaz de schiste au Danemark, un délai purement technique qui ne remet pas en question le projet, a-t-on appris lundi auprès du géant pétrolier français.
En raison d'un délai dans la mise en place de l'installation du puits, l'exploration commencera au printemps 2015, a expliqué le groupe dans une déclaration par courriel.
Et si ce test s'avère concluant, Total demandera ensuite une autorisation pour procéder au test de production avec la technique de fracturation hydraulique. Mais cette étape n'interviendra vraisemblablement pas avant 2016...
...

lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Applis, sites, jeux... les opposants au GDS s'organisent via les réseaux sociaux...

2 février 2015, 13:19
Alors que la question de l'exploitation du gaz de schiste dans le monde entier continue de se poser, les opposants font entendre leur voix. Actifs sur internet et les réseaux sociaux, les anti-gaz de schiste auraient gagné en légitimité, selon Thaima Samman et Antoine Vitela, avocats. Pour eux, cette réussite est due à la diversité des messages diffusés sur le web. Explications…
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L'avenir du GDS en Europe reste flou..

2 février 2015, 13:17
La décision de la compagnie pétrolière américaine Chevron de cesser la prospection de gaz de schiste en Pologne témoigne d'un avenir incertain pour cette source d'énergie en Europe, où elle se heurte à de nombreux obstacles.
A la différence des Etats-Unis, où l'explosion du gaz de schiste a permis de réduire la dépendance énergétique de la première économie du monde, l'Europe n'en est qu'aux balbutiements dans ce domaine.
Aucune exploitation commerciale n'a encore commencé sur un continent qui dispose cependant, selon l'administration américaine d'information sur l'énergie, de plusieurs milliers de milliards de mètres cubes de gaz de schiste exploitable.
Les responsables américains tempèrent toutefois leurs estimations en faisant valoir que les gisements n'ont pas encore été localisés ou évalués et que leur rentabilité n'est pas connue…
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pologne : c'est au tour de Chevron d'annoncer qu'il renonce à ses recherches

samedi 31 janvier 2015, 16:49

Chevron annonce samedi l'arrêt prochain de ses recherches de gaz de schiste en Pologne.
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les industriels s'unissent pour combatre le blocage français

29 janvier 2015, 16:48

… pour faire mieux entendre leur voix, ils ont décidé de créer une structure spécifique, le Centre Hydrocarbures Non Conventionnels (CHNC)...
...
lire la suite....
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

GDS Bassin d'Alès : le permis de la discorde

29 janvier 2015, 16:47

La société suisse Mouvoil réclame le renouvellement de son permis de recherches d'hydrocarbures dans le bassin d'Alès qui arrive bientôt à expiration. Quatre communes du Sud Ardèche, Vagnas, Beaulieu, Bessas et Saint-Sauveur-de-Cruzières, et neuf dans le Gard, sont concernées. Les collectifs anti-gaz de schiste montent au créneau. ...
...
http://www.francebleu.fr/infos/ardeche/gaz-de-schiste-le-permis-de-la-discorde-2104271
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Royaume-Unie : le GDS continue à diviser...

28 janvier 2015, 16:45

Des manifestants demandent un moratoire de l'exploitation de gaz de schiste par fracturation hydraulique, le 26 janvier 2015 devant le Parlement à Londres. Sur les pancartes: "La Nature ne fait pas de compromis", "Fracturation est un mot sale"
Une décision sur de nouvelles licences pour l'exploration du gaz de schiste en Grande-Bretagne a été reportée mercredi…
...

lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

GB - Rejet d'un moratoire sur l'exploitation du GDS

26 janvier 2015, 16:43

Un moratoire national sur l'exploitation du gaz de schiste au Royaume-Uni a été rejeté lundi lors d'un vote au Parlement, mais le gouvernement a accepté de durcir les conditions d'extraction dans le pays et de l'interdire totalement dans les parcs nationaux.
Un groupe de députés de tous bords avait proposé ce moratoire lundi dans le cadre du passage au Parlement britannique de la loi sur les infrastructures, dont une partie concerne l'extraction du gaz schiste.
Ce moratoire a été rejeté par 308 voix contre 52 voix, alors qu'environ 200 personnes manifestaient devant le Parlement contre le fracking,..
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Algérie : le Gouvernement a-t-il entendu les arguments des opposants au GDS ?

vendredi 23 janvier 2015, 18:21

Le gouvernement algérien a finalement cédé face à une importante mobilisation de la population des villes du sud du pays contre l'exploitation de cette énergie non conventionnelle. "L'exploitation du gaz de schiste n'est pas dans le programme du gouvernement. Elle n'est pas à l'ordre du jour. La loi est claire. L'octroi des licences d'exploitation doit être validé par le conseil des ministres. Et jusqu'à présent aucune licence d'exploitation n'a été délivrée", a affirmé le premier ministre, Abdelmalek Sellal qui a été l'invité, hier soir, de l'émission Hiwar Essaa (Le débat de l'heure) de la télévision nationale (ENTV). Devant l'ampleur prise par le mouvement anti-gaz de schiste au sud, M.Sellal a tenté, pendant plus de 30 minutes, à rassurer l'opinion. Selon lui, les puits de la discorde qui ont été creusés par la compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach, dans le bassin d'Ahnit, près d'In Salah "sont destinés aux études". "Les deux puits sont pour l'expérimentation afin d'évaluer les réserves algériennes en matière de gaz de schiste. Nous arrêterons l'opération après la réalisation du deuxième puits. Ensuite les études vont durer au minimum quatre ans", a-t-il précisé. Et au Premier ministre d'affirmer que l'exploitation de ce gaz non conventionnel ne pourrait intervenir avant 2022 ou bien 2030, délai estimé pour l'épuisement des réserves actuelles du gaz conventionnel.
...
lire l'intégralité de l'article....
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Réforme du Code Minier : le gouvernement aurait renoncé...

vendredi 23 janvier 2015, 18:24

Le gouvernement aurait renoncé à réformer le code minier, selon Thierry Tuot qui avait été chargé d'élaborer le nouveau texte. La réforme aurait fait les frais du départ du gouvernement de son plus fervent soutien.
Le projet de réforme du code minier "a été enterré très profondément". C'est en ces termes que Thierry Tuot a déploré ce qu'il considère être un "abandon" de la réforme initiée en avril 2011 dans un contexte de forte opposition aux permis d'exploration visant des zones propices aux hydrocarbures non conventionnels.
...
à lire sur actu-environnement (abonnés)...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Colère et manifestations dans le sud algérien...

dimanche 11 janvier 2015, 15:30
de nombreux articles, dans la presse algérienne (cf.article précédent) et européenne, font écho à la mobilisation citoyenne qui se développe dans le sud algérien depuis que le gouvernement algérien a décidé de communiquer sur les recherches en cours. L'article du monde.fr reproduit ci-dessous en est un élément de synthèse.

Les manifestations contre l'exploitation du gaz de schiste se poursuivent à In Salah, dans le sud algérien après que le gouvernement a confirmé la présence d'importantes réserves. Lundi 4 janvier, plusieurs milliers de personnes se sont à nouveau rassemblées pour réclamer un moratoire sur ces hydrocarbures non conventionnels en attendant d'avoir des preuves sur leur absence de nocivité. La fracturation hydraulique qui est jusqu'à présent la seule technologie disponible pour les produire fait l'objet d'importantes critiques pour son impact sur l'environnement et les quantités d'eau qu'elle exige. Pour la première fois des femmes ont rejoint les protestataires dont les rangs initialement formés par les écologistes de l'Ong In Salah Sun & Power se sont rapidement élargis à la population. Le mouvement s'est étendu à plusieurs villes de la région comme Tamanrasset, Ghar, Tit et El Mena. Aux inquiétudes que soulève le projet pour l'environnement se mèle de la rancoeur à l'égard d'Alger « On pompe le gaz à In-Salah, et il s'en va à l'étranger, on pompe l'eau à In-Salah, et elle va vers Tamanrasset, on pompe l'électricité à In-Salah, et elle va vers les autres wilayas » ont crié les manifestants.
...
retrouver l'article intégral sur www.lemonde.fr/afrique/...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Routes et champs gaziers bloqués à In Salah...

jeudi 8 janvier 2015, 15:36

Des citoyens disent non au gaz de schiste
Maturité citoyenne, sursaut de civisme ou manipulation par... la main de l'étranger?
Dans un cas comme dans l'autre, la manifestation d'hier à In Salah ne laisse pas indifférent dans ce sens qu'elle pose de très sérieux problèmes. Que s'est-il passé? Des habitants de In Salah dans la wilaya de Tamanrasset, ont dénoncé le lancement de l'exploitation des gaz de schiste dont l'inauguration du premier puits a été effectuée la semaine dernière en présence du ministre de l'Energie, Youcef Yousfi. Selon des sources locales, ils étaient près de 1000 citoyens à manifester pour exprimer leur opposition à l'exploitation du gaz de schiste qu'ils estiment très dangereux pour la nappe phréatique et très polluant pour la nature.
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Rejets de permis dans le Gers : le Noël "vert" de Ségolène Royale ?

vendredi 2 janvier 2015, 15:42

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, vient de donner un coup d'arrêt à la recherche d'hydrocarbures dans le Gers en rejetant huit nouveaux permis et le renouvellement de deux autres, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.
Le président du conseil général Philippe Martin (PS) et prédécesseur de Ségolène Royal au ministère a indiqué dans un communiqué qu'il avait "alerté" la ministre sur "l'émotion suscitée dans le Gers par la demande de prolongation du permis dit de 'Saint-Griède' susceptible de déboucher sur la recherche de gaz ou de pétrole de schiste".
Le collectif départemental "Non au gaz de schiste" bataillait par ailleurs depuis deux ans et demi "contre toutes les demandes de nouveaux permis", soit huit dossiers à ce jour, a indiqué de son côté la porte-parole du collectif, Sylviane Baudois.
...
lire la suite...
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Montélimar 1er mars 2017

Cliquez pour agrandir l'image
Quelles énergies pour demain ?
Le nouveau scénario NEGAWATT!


Réunion à 20 h - Salle Saint Martin

Inscription à la liste de diffusion du collectif

Inscripition liste de diffusion


mis à jour le jeudi 2 février 2017

flux rss Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS